Grow up...

Publié le par Divine_Naive

Vide. Fatigue. Envie de rien, si ce n’est de ténèbres et de silence. Besoin de me mettre au ban de cette société que je conspue de toute mon âme. Marginale.
Je scande ces syllabes dans ma tête comme scande Humbert Humbert le doux nom de Lolita dans les premières pages de Nabokov.

J’ai peur…
 Je me souviens encore de ces mots très durs que m’eut dit mon prof d’anglais : « Grow up ! »….




Aviez-vous déjà remarqué à quel point    la langue française permettait de bien séparer les consonances, tandis que l’anglais ne le permet pas. L’anglais glisse de ma bouche comme glisse la vodka en ma gorge. Ca fait mal au départ mais quand je commence à parler dans cette langue, la machine est en route et je peux penser dans celle-ci.


« Grow up ! »




L’écho de cette phrase me hante depuis bientôt une semaine. Je me souviens de cette dispute et de ces mots très durs que j’ai compris dans une autre langue que ma langue maternelle. Je me plais à dire que lorsqu’on est capable de causer parfaitement une langue bourrée, cela veut dire que l’on est proche d’acquérir entièrement celle-ci.

Mais je comprend aujourd’hui qu’il y a autre chose à apprendre : c’est quand on est capable d’être ému, d’aimer ou de pleurer dans cette langue que tout s’installe en soi.
Par delà un miasme grammatical fait de sons divers et variés, quand on est en capacité de comprendre sans réfléchir, c’est qu’on atteint autre chose. Quelque chose qui se rapprocherait plus de l’Idée platonicienne.

 « Grow up ! »

 [ … ]

Le doute s’est installé. S’il avait entièrement tord, cela ne me hanterait pas à ce point.


Publié dans Nihilisme Egotique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article