De la valeur de la Fessée ... [ When Doves Cry ]

Publié le par Divine

How can u just leave me standing?
Alone in a world that's so cold? (A world that's so cold)
Maybe I'm just 2 demanding (Maybe, maybe I'm like my father)
Maybe I'm just like my father 2 bold (Ya know he's 2 bold)
Maybe you're just like my mother (Maybe you're just like my mother)
She's never satisfied (She's never, never satisfied)
Why do we scream at each other (Why do we scream, why)
This is what it sounds like...


Ce soir, j'ai décidé de vous parler de quelque chose qui me tient à cœur.
Je suis bien placée pour en causer, on va dire que j'ai ce côté  " témoignage " dirons nous, ce côté " Delarue Street Credibility ".
Il est des jours où je me demande ce que je serais aujourd'hui si je n'avais pas vécue ce que j'ai vécue durant toutes ces années.

Car il est bien une chose qui me fait gerber et contre laquelle je m'insurgerais pour toujours : la violence sur plus petit et plus faible que soi.

Pourquoi causer de ça ce soir ?

Parce que j'ai lu un morceau de ce cher " Closer" - Oui, honte sur moi - qui causait des enfants Brangelina. Soit disant qu'ils sont mal élevés. Blablabla....
Bah vous savez quoi ?
Je ne suis pas un des mômes Brangelina, donc comptez pas sur moi pour continuer le débat sur la manière qu'ils ont d'élever leurs mioches.
Juste, ce soir, je dénonce.
Je cause de la fessée, la bouffe, la claque, la tapette...

Je dénonce tous ces parents qui mettent en avant la vertu du châtiment plutôt que celui du raisonnement. Bien sûr, je sais qu'il faut faire preuve de beaucoup de patience et de maîtrise de soi pour pas la filer cette droite qui démange quand on est crevé et qu'on a un enfant qui nous fait chier.
Mais ce qui me dégoutte c'est pourquoi on la file à son enfant plutôt qu'à un supérieur hiérarchique qui le mériterait sans doute plus ?
Surtout que c'est un cercle vicieux : on en file une, on en file tout un lot.
La violence sur un gamin, c'est la fin d'un dialogue.
C'est de l'autorité malsaine sur plus petit que soi, c'est de l'abus de pouvoir.

Il faut raisonner, faire comprendre, sous peine de faire de votre chair quelqu'un qui pourrait devenir [ .. ], qui aura des choses en lui qui feront qu'il ne comprendra pas.
La peur, c'est bien loin d'être la meilleure chose pour se faire respecter.
Parce que le jour où cette peur elle dégage, je peux vous le confirmer, le môme il part en couilles total. Et votre baffe quotidienne pour votre paix ou pour calmer vos nerfs, elle risque de vous être rendu sous une autre forme.

Humilier un enfant, ne sert à rien.
Lui faire du mal ne sert à rien.
Rien de bon ne sort de l'humiliation ni des enfants, ni des hommes.
Non, ce dont ont besoin les enfants et les grands enfants que sont les hommes, c'est d'être rassurés et aimés.
Pas d'être humiliés.
Moi, je rêve d'un monde où au lieu de s'humilier les uns les autres, on dialoguait.

Parce que je vais même vous dire quelque chose de concret : Aimez surtout votre enfant, et même si la vie est dure, protégez-le. Expliquez, mais ne balancez pas la vérité en pleine face. Le rôle de tout parent est d'aider à grandir. Et d'aimer. Parce que si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour lui.



Découvrez Patti Smith!




Publié dans Nihilisme Egotique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Donner une fessé à un enfant, n'a rien a voir avec l'Amour qu'on lui porte ou non , ça a à voir avec la manière d'éduquer...mais un enfant ne fait pas la différence, et cela je te l'accorde...La confusion se fait rapidement dans sa tête...Mais en grandissant, si il comprend cela, alors il regardera son image autrement, ainsi que la Vie...
Répondre
D
<br /> Oui, mais combien de trauma pour ce geste impulsif ?<br /> <br /> <br />